*Prénom
*Langues*
Breton
*Prénom
*Langues*
Breton

Index*Breton* Index

Merçi  Merçi  


Son histoire en Bretagne commence à la fin de l’Antiquité et la langue s’y implante probablement au cours du Ve siècle à la faveur des migrations de populations bretonnes vers la péninsule armoricaine.


Ceci est un bref exposé d'un des termes que vous rencontrerez dans les définitions de prénoms.


Le breton est une langue celtique originaire de Grande-Bretagne, et appartenant au groupe brittonique, proche du gallois et plus encore du cornique.
Le groupe brittonique rassemble :

Le breton,
Le cornique,
Le gallois,
Le cambrien (éteint depuis longtemps).

Un certain nombre de catholiques bretons prirent la défense de la langue et la culture bretonne.
L’Église n’a pas toujours été indifférente à la spécificité bretonne.


*Prénom
*Langues*
Breton
*Prénom
*Langues*
Breton


 À tout le moins peut-on dire qu’elle n’a tenté à aucun moment, dans les siècles passés de faire adopter la langue et la culture française officielle aux Bretons qui parlaient leur langue et restaient attachés à leurs traditions.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, il a été publié, par les gens d’Église, quantité d’ouvrages religieux, ou même de divertissement honnête, destinés à la population des campagnes en breton.

Le breton s’écrit avec l’alphabet latin.
Il n’utilise pas la lettre c mais y ajoute les digraphes ch et c’h, des lettres accentuées ñ, ù, é, â, ê et à, ainsi que l’apostrophe.


N’ayant jamais bénéficié du statut de langue officielle, le breton n’a pas d’orthographe vraiment officielle, même si la quasi totalité des écrits en breton sont rédigés en "peurunvan" aujourd’hui, en faisant l’orthographe officielle de facto.

Depuis 2004 le Breton a été reconnu comme langue de Bretagne par le conseil régional.

Autrefois, d’autres lettres étaient utilisées, comme le digraphe ’f qui dénotait un son intermédiaire entre f et v (ce digraphe est encore employé en écriture universitaire).


De même, au XIXe siècle fut utilisée la lettre K barrée afin d’abréger le phonème Ker dans les noms de famille et de nombreux toponymes.

 Cette lettre fut interdite par décret afin de lutter contre la confusion chez les clercs d’état-civil hors de Bretagne.


Prénom Prénom
*RETOUR INDEX*
PrénomPrénom


Rêves


Alimentation-recettes-Santé


Tous droits réservés2008-2017©Signification-des-prenoms.com---------------------*Règles de confidentialité pour les annonces Google Adsense*
Signification * Prénom Anglo-Saxon* Prénom Arabe* Prénom Araméen* Prénom Basque* Prénom Breton* Prénom Canaque* Prénom Celte* Prénom Français* Prénom Gallois*  Signification
Signification  * Prénom Germanique* Prénom Hébreux* Prénom Latin* Prénom Maltais* Prénom Néerlandais* Prénom Occitane* Prénom Provençale* Prénom Romane*Prénom Slave*  Signification